La garde à vue de Tarriq Ramadan prolongée

5437685854_d630fceaff_b-
788
Partager :

La garde à vue de l'islamologue Tariq Ramadan, accusé de viol par deux femmes en France, a été prolongée ce jeudi 1er février, a indiqué une source judiciaire, citée par plusieurs médias français

L'universitaire suisse avait été placé, mercredi, en garde à vue par la police judiciaire dans «le cadre de l'enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires», avait précisé une source judiciaire.

Deux femmes avaient déposé, en octobre dernier, des plaintes contre l'islamologue suisse qu'elles accusent de les avoir violées en 2009 et en 2012.