La police péruvienne refoule une représentante de la “RASD”

5437685854_d630fceaff_b-
833
Partager :

La chargée des relations internationales de la pseudo “union nationale des femmes sahraouies”, Khadijatou El Mokhtar, qui est aussi “l’ambassadeur” de la “RASD” à Lima devait être refoulée vers l’Espagne ce dimanche 10 septembre, indique la presse sud-américaine

Les autorités péruviennes, qui ont procédé à son arrestation dès son arrivée à l’aéroport Jorge Chavez, n’ont donné aucune explication. Par ailleurs, un ordre d’interdiction d’entrée aurait été émis à son encontre.  

Avec un diplôme d’interprète de l’université d’Alcalá de Henares en Espagne, elle a été missionnée par Brahim Ghali, chef du Polisario pour faire campagne à Lima auprès des mouvements andins favorables à ses thèses.

Dante Diaz Wong, l’avocat de Khadijatou El Mokhtar a déclaré que les autorités péruviennes l’empêchaient « de parler avec elle et refusent de (lui, NDLR) montrer l’ordre d’interdiction d’entrée ».