La Zambie reprend ses relations avec la RASD

5437685854_d630fceaff_b-
8298
Partager :

Six mois après avoir annoncé la rupture de ses relations diplomatiques avec la RASD, la Zambie revient sur sa décision en recevant le chef du Polisario, Brahim Ghali qui a effectué une « visite de travail » dans le territoire zambien.

Brahim Ghali est arrivé ce lundi 9 janvier en Zambie et a été accueilli par le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba. Il a, ensuite, pris part à un dîner offert par le président Edgar Lungu.

Cette visite est une manière pour la Zambie de confirmer son revirement concernant la RASD, maquette d’une république autoproclamée en territoire algérien. En juillet, la Zambie avait signé avec 27 pays africains la « motion de Kigali » qui demandait la suspension de la RASD de l’Union africaine et avait officiellement annoncé la rupture de ses relations avec celle-ci.

Pour rappel, c’est en 1979 que la Zambie avait reconnu la RASD mais ce n’est qu’en 2005 qu’elle accueillera un ambassadeur du Polisario.

En 2011, le Maroc avait réussi à convaincre le gouvernement dirigé par Rupiah Banda du MMD de suspendre ses relations avec la RASD mais l’arrivée de Michael Sata un an plus tard a inversé la situation.