Le Maroc élu à la vice-présidence de l'union mondiale de la mutualité à Genève

5437685854_d630fceaff_b-
302
Partager :

Le Maroc a été élu ce mardi 5 juin premier vice-président de l'Union Mondiale de la Mutualité (UMM) en la personne d’Abdelmoula Abdelmoumni, lors de l'assemblée constitutive de cette organisation tenue à Genève

Cette élection a eu lieu au cours d'une cérémonie organisée au siège européen de l'ONU pour le lancement de l'UMM, à l'initiative conjointe de l'Organisation des entités mutuelles des Amériques (ODEMA) et l'Union africaine de la mutualité (UAM), présidée par Abdelmoumni.

Le président de l'ODEMA, l'Argentin Alfredo Sigliano, a été désigné à la tête de l'Union mondiale de la mutualité qui a son siège dans la ville suisse.

Le lancement de la structure mutualiste mondiale a été activement soutenu par de nombreux pays, dont l'Argentine, le Pérou, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Burundi, le Bénin, le Togo, le Burkina Faso, le Mali et les Îles Comores.

"Cette dynamique mutualiste n'aurait pu aboutir sans l'engagement infaillible du Maroc au sein de l'UAM durant toutes les étapes ayant abouti à la création de l'UMM", a souligné Abdelmoumni, également président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP).

Une telle mobilisation, a-t-il dit, procède de la vision du roi Mohammed VI qui a fait de la coopération Sud-Sud solidaire et agissante un choix stratégique de la politique étrangère du royaume.

Il s'est ainsi félicité de la forte implication des pays africains pour le lancement de ce projet ambitieux, relevant que la contribution du Maroc, en tant que membre actif de l’UAM, n’occulte aucunement les efforts de ses différents pays membres qui se sont engagés pour l’aboutissement de cette grande entreprise.

Le président de l'UAM a rappelé que l'action sociale a constitué le fer de lance du projet de règne du Souverain dont l’objectif principal demeure la réalisation d'un développement global, intégré et durable répondant aux exigences de mise à niveau de l'économie nationale et d'amélioration du quotidien des citoyens. "C’est bien d’une politique sociale volontariste et cohérente qu’il s’agit", a-t-il ajouté.

Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à l'adoption du programme de l'union pour les mois à venir ainsi qu'à la désignation des membres du comité exécutif et du trésorier. En outre, les statuts de la nouvelle structure mutualiste mondiale ont été signés par les présidents de l'UAM et de l'ODEMA.

La création de l'Union mondiale de la mutualité a également été soutenue par des pays européens, particulièrement l'Espagne et la Suisse.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs responsables, experts et diplomates africains, sud-américains et européens.