Macron appelle le Maroc et l’Algérie à ouvrir un dialogue concernant le Sahara

5437685854_d630fceaff_b-
589
Partager :

Le président français, Emmanuel Macron, s’est rendu ce mercredi 6 décembre en Algérie pour une courte visite durant laquelle il a appelé le Maroc et l’Algérie à ouvrir un dialogue dans le but de trouver une solution à la question du Sahara

Lors d’une interview accordée à El Khabar, Emmanuel Macron s’est effectivement dit favorable à l’ouverture d’un dialogue entre le Maroc et l’Algérie concernant le Sahara, qui est pour lui une question primordiale.  

Le chef de l’Etat français a ajouté que le Maroc et l’Algérie doivent résoudre cette crise avec le concours de la communauté internationale. Pour Macron, cette crise est la cause du blocage économique dans la région. « Je souhaite que le Maroc et l’Algérie dépassent leurs divergences pour l’édification d’un Maghreb fort, uni et prospère », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, il faut noter que ces propos de Macron constituent une rupture avec le discours de ces prédécesseurs, appelant notamment à une solution politique mutuellement acceptée entre le Maroc et le Polisario ou encore à appuyer les efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara.

Conscient qu’il s’agit d’un problème qui concerne principalement le Maroc et l’Algérie, Macron n’a donc pas hésité à dire que c’était à eux de régler ce conflit. Inutile de dire qu’un tel discours pourrait faire des mécontents.

Pour rappel, le Maroc a toujours dénoncé la responsabilité de l’Algérie dans ce conflit tandis que celui-ci est resté ferme dans sa position, à savoir que le conflit concerne principalement le Maroc et le Polisario.