Macron confirme l'engagement militaire français au Mali et au Sahel

5437685854_d630fceaff_b-
130
Partager :

Le président Français Emmanuel Macron a confirmé, ce vendredi 19 mai, lors d'une visite aux troupes françaises à Gao, l'engagement militaire de son pays au Mali et au Sahel pour la sécurité de la région.

« La France est engagée depuis le début à vos côtés et ce que je suis venu ici vous dire, de manière très claire, c'est qu'elle continuera à l'être, de la même manière », a-t-il dit d'une conférence de presse commune avec son homologue Ibrahim Boubacar Keïta.

Le président français a précisé qu'il voulait renforcer le partenariat avec l'Allemagne pour la sécurité du Mali et qu'il en avait parlé avec la chancelière Angela Merkel.

« La détermination de la France sera complète à vos côtés pour la sécurité non seulement du Mali mais du Sahel, en continuant l'engagement de nos forces (...), en continuant à nous engager aussi dans une feuille de route diplomatique et politique », a-t-il ajouté.

La France continuera pour le compte de l'Europe tout entière à contribuer à la sécurité du Mali mais d'autres pays européens peuvent en faire davantage pour le développement, a encore déclaré le président français.

Il s'agit du premier déplacement d'Emmanuel Macron sur un théâtre d'opération depuis son investiture.

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes armés liés à Al-Qaïda.

Ces groupes en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix censé isoler définitivement les groupes armés.

Longtemps concentrées dans le Nord, les attaques armées se sont étendues à partir de 2015 vers le centre, puis le sud du pays.