Mariano Rajoy annonce qu’il quittera la présidence du PP

5437685854_d630fceaff_b-
302
Partager :

Le président du Parti Populaire (PP), Mariano Rajoy, a annoncé ce mardi 5 juin qu’il quittera la présidence de cette formation de droite, proposant la convocation d'un Congrès extraordinaire du parti pour choisir son successeur

"Le moment est venu de mettre fin à cette étape. Le PP doit continuer d’avancer sous le leadership d’une autre personne pour deux raisons : c’est le mieux pour moi et pour le PP et je crois que pour l’Espagne aussi. Tout le reste n’importe pas", a dit Rajoy devant le Comité exécutif national du parti conservateur.

L’ex-chef du gouvernement espagnol a proposé l’organisation d’un Congrès extraordinaire du PP pour choisir le nouveau président du parti, ajoutant qu’il achèvera son mandat le jour où la formation politique élira son successeur.

"Je resterai membre du PP (…) je serai, à partir du premier jour -d'élection du nouveau président-, aux ordres de la personne que vous allez choisir", a affirmé Rajoy qui a rappelé qu’il a servi son parti pendant 37 années au cours desquelles il a occupé différentes fonctions.

Cette annonce intervient quelques jours après l’adoption par le Congrès des députés espagnol (Chambre basse) de la motion de censure déposée par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) contre l’ex-gouvernement de Mariano Rajoy.

Le secrétaire général du PSOE, Pedro Sanchez, a automatiquement remplacé Rajoy au poste de chef de gouvernement après l’adoption de cette motion de censure, déposée dans le sillage de la condamnation du PP dans l'affaire de corruption dite Gürtel, le 24 mai.

C'est la première fois qu'un chef de gouvernement espagnol accède au pouvoir à la suite d'un vote de non-confiance. 180 des 350 députés du Congrès des députés ont voté en faveur de la motion.