Ouverture à Casablanca d’une exposition maroco-américaine

5437685854_d630fceaff_b-
510
Partager :

Une exposition maroco-américaine commémorant le 75ème anniversaire du débarquement américain au Maroc s’est ouverte, ce mercredi 8 novembre, à Casablanca, sous le thème "Opération Torch: Une histoire partagée"

Organisée par la direction de l’histoire militaire, sur instructions du roi Mohammed VI, cette exposition illustre les efforts du Maroc et le soutien qu’il a apporté aux Alliés lors de la seconde guerre mondiale.

Articulée autour de cinq axes, l’exposition qui se poursuivra jusqu'au 7 décembre, propose aux visiteurs des objets et des documents historiques à base de photographies, cartes, documents, croquis et uniformes ainsi que des témoignages.

Dans son allocution d’ouverture, le général Abdelnasser Semmate, chef de la direction de l’histoire militaire, a souligné que cette exposition est une opportunité pour mettre en exergue 240 ans de relations privilégiées, empruntes de cordialité et d’amitié, entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, dont les origines remontent à l’époque du Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah et du premier président américain George Washington à la fin du 18ème siècle.

Le choix de la ville de Casablanca pour abriter cette manifestation n’est pas fortuit, mais il réfère au "rôle capital joué par la ville blanche dans l’établissement des ponts entre l’Europe colonisée et l’Amérique indépendante", a-t-il expliqué.

L’organisation de cette deuxième exposition après celle de 2006 est une consécration de la coopération militaire liant le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique dans plusieurs domaines, particulièrement l’histoire militaire, a ajouté le général Semmate.

De son côté, le général américain Dar Craig a affirmé que les liens d’amitié maroco-américains étaient et resteront "exceptionnels", notant que la coopération militaire entre les deux pays ne cesse de se développer au fil des années.

Il a, par ailleurs, rappelé que l’opération Torch est le nom de code donné au débarquement des Alliés, le 8 novembre 1942, dans les territoires marocains, notant que ce débarquement a été le premier revers stratégique majeur de l’Allemagne nazie.

Pour sa part, la chargée d’Affaire près l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Rabat, Stéphanie Miley, a fait valoir que cette exposition célèbre 240 années d'amitié maroco-américaine, relevant que les liens entre les deux pays sont frappés du sceau de l'excellence depuis la signature du traité d'amitié et de paix en 1786.

Elle a, en outre, rappelé que le Maroc a été le premier pays à reconnaître l'indépendance des Etats-Unis, ajoutant que le partenariat militaire entre les deux pays est "fructueux" comme en témoigne l'exercice militaire "African Lion", qui illustre le niveau de la coopération bilatérale.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de plusieurs personnalités militaires et civiles des deux pays, notamment des représentants de l'Administration de défense nationale (ADN) et de l'Etat-Major général des FAR, la consule générale des Etats-Unis d'Amérique à Casablanca, Jennifer Rasamimanana, et le Colonel Andrew Hamann, attaché de défense près l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique à Rabat.