Porte-parole ministère : l'Irak diminue sa production de pétrole à environ 4,6 millions de barils

5437685854_d630fceaff_b-
322
Partager :

Le ministère du Pétrole a indiqué, ce jeudi 05 janvier, que l’Irak a réduit de quelque 200.000 barils par jour sa production de brut, conformément à l'accord conclu par l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) en vue de faire remonter les prix.

« L'Irak a réduit sa production à environ 4,6 millions de barils » par jour, a affirmé Assem Jihad, un porte-parole du ministère.

Après avoir inondé le marché « d’or noir » et provoqué une dégringolade spectaculaire des prix depuis 2014, les membres de l'OPEP étaient parvenus le 30 novembre dernier  à s'entendre sur une baisse de leur propre production de 1,2 million de barils par jour, un accord déjà qualifié « d’historique ».

L'Irak a été particulièrement affecté par la baisse des prix du brut, alors que le pays mène une guerre coûteuse contre le groupe « Etat islamique » et que le gouvernement est accusé d'avoir gaspillé d'importants revenus pétroliers quand les prix étaient élevés.