Syrie: au moins vingt morts dans des bombardements aériens

5437685854_d630fceaff_b-
1363
Partager :

Au moins vingt civils ont péri jeudi matin en Syrie dans l'enclave assiégée de la Ghouta orientale, suite à des bombardements sur des immeubles résidentiels par des frappes aériennes russes, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH)

Quatre bombes ont détruit deux immeubles à Mesraba, faisant plus de quarante blessés, dont onze femmes et un enfant, a indiqué l’OSDH, ajoutant que des frappes aériennes dans les faubourgs alentours, au sein de la dernière poche de résistance des rebelles près de la capitale syrienne, ont fait au moins dix morts.

Soutenue par des avions russes, l’armée syrienne a intensifié ses opérations sur l'enclave de la Ghouta orientale afin de briser le siège d'une de ses bases à Harasta.

Les Nations unies dénoncent le blocage des convois humanitaires et des évacuations médicales, estimant que la situation des quelque 400.000 civils de la région, assiégés par les forces gouvernementales depuis 2013, est proche de la « catastrophe complète ».