Tariq Ramadan placé en garde à vue à Paris

5437685854_d630fceaff_b-
874
Partager :

L'islamologue Tariq Ramadan a été placé en garde à vue, ce mercredi 31 janvier, à Paris par la police judiciaire dans le cadre de plaintes pour viols déposées contre lui par deux femmes en France, rapportent plusieurs médias français

Ramadan s'était rendu, dans la matinée, à la convocation des policiers "dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires", précisent les médias en citant une source judiciaire.

Il est actuellement entendu par les enquêteurs de la 2ème DPJ de la police parisienne, poursuivent les mêmes sources. La garde à vue peut durer jusqu’à 48 heures.

Deux femmes avaient déposé, en octobre dernier, des plaintes contre l'islamologue qu'elles accusent de les avoir violées en 2009 et en 2012. L’une des plaignantes est Henda Ayari, ancienne salafiste, et l’autre une femme de 40 ans qui a requis l’anonymat.

L’islamologue de 55 ans estime que ces accusations de viol sont une « campagne de calomnie ».