Trump envisage de mettre fin au droit du sol aux Etats-Unis

5437685854_d630fceaff_b-
183
Partager :

Le président américain Donald Trump envisage de signer un décret présidentiel mettant fin au droit du sol, qui permet à tout enfant né sur le territoire des Etats-Unis d'en obtenir la nationalité, rapporte, ce mardi 30 octobre, le site d'information Axios

Dans un entretien à "Axios on HBO", une série documentaire en quatre parties dont la diffusion débute dimanche sur la chaîne à péage américaine, le président affirme qu'il veut signer ce décret pour que les enfants nés sur le sol américain de parents en situation irrégulière ne bénéficient plus de ce droit.

"Nous sommes le seul pays du monde où une personne entre et a un enfant et cet enfant est de fait un citoyen des Etats-Unis pour 85 ans avec tous les avantages", déclare Trump dans cet entretien. "C'est ridicule et cela doit cesser".

"On m'a toujours dit qu'il fallait un amendement constitutionnel, mais vous savez quoi, on peut le faire avec une loi au Congrès. Et maintenant on me dit qu'on peut le faire avec un décret", affirme-t-il.

Le président américain dit en avoir parlé avec ses conseillers et précise que la procédure est en cours. "Cela va se faire avec un décret", précise Trump.

Une telle décision pose une question de constitutionnalité en ce qu'elle paraît en contradiction avec les dispositions du 14ème amendement de la loi fondamentale américaine qui stipule que "toute personne née ou naturalisée aux Etats-Unis, et soumise à la juridiction afférente, est citoyen des Etats-Unis et de l'Etat dans lequel elle réside".