Trump traite Haïti et d’autres pays africains de « pays de merde »

5437685854_d630fceaff_b-
1354
Partager :

Le président américain, Donald Trump, fait encore parler de lui après qu’il ait qualifié plusieurs pays africains de « pays de merde »

Selon le Washington Post, Donald Trump a perdu patience, ce jeudi 11 janvier, lors d’une réunion sur l’immigration avec des parlementaires à la Maison Blanche et a qualifié, Haïti, ainsi que plusieurs pays africains de « pays de merde ».

La réunion, qui rassemblait plusieurs sénateurs, avait pour but de parler d’un projet bipartisan qui proposait la limitation du regroupement familial et la restriction de l’accès à la loterie pour la carte verte. En échange, cet accord devait permettre l’annulation de l’expulsion de plusieurs jeunes arrivés aux Etats-Unis alors qu’ils étaient enfants.

Le Washington Post écrit que Trump s’est emporté et a demandé : « pourquoi toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? ». La publication souligne que le président américain faisait ainsi référence à des pays d’Afrique, ainsi qu’à Haïti et au Salvador. Donald Trump estime, en effet, que les Etats-Unis devraient accueillir des ressortissants de pays comme la Norvège. Le Washington Post affirme que Trump aurait même ajouté : « pourquoi avons-nous besoin de plus d’Haïtiens ? ».

Quant au New York Times, il a rapporté que les sénateurs présents à cette réunion ont été déconcertés par les propos de Donald Trump.

Le démocrate  et membre du congrès, Luis Gutierrez, a affirmé : «nous pouvons dire maintenant avec 100% de certitude que le président est un raciste qui ne partage pas les valeurs inscrites dans notre Constitution ».

De son côté Mia Love, qui a des origines haïtiennes a qualifié les propos de Trump de « désobligeants » et « clivants ». Et d’ajouter : « cette attitude est inacceptable de la part du chef de notre nation ».

Par ailleurs, la Maison Blanche, qui n’a pas démenti des propos attribués à Trump, a déclaré dans un communiqué : « certaines personnalités politiques à Washington choisissent de se battre pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain ».

«Comme d'autres nations ayant une immigration fondée sur le mérite, le président Trump se bat pour des solutions durables qui renforcent notre pays en accueillant ceux qui contribuent à notre société, font croître notre économie et s'assimilent à notre grande nation», a ajouté le communiqué.