Tunisie : Caïd Essebsi prolonge l’Etat d’urgence d’un mois

5437685854_d630fceaff_b-
384
Partager :

Le Président tunisien, Béji Caïd Essebsi, a décidé de prolonger d’un mois à partir de ce mardi l’état d’urgence dans le pays, a annoncé lundi la Présidence tunisienne.

La prolongation de l’état d’urgence sur l'ensemble du territoire tunisien a été décidée par le président tunisien après des concertations avec le chef du gouvernement et le président de l'Assemblée des Représentants du Peuple sur des questions ayant trait à la sécurité nationale, précise la Présidence dans un communiqué.

L'état d'urgence est en vigueur en Tunisie depuis le 24 novembre 2015 suite à un attentat contre la Garde présidentielle en plein Tunis. Cet attentat, revendiqué par le groupe terroriste Etat islamique (EI), avait fait douze morts.

Prolongé plusieurs fois, cette mesure octroie des pouvoirs d'exception aux forces de l'ordre comme elle permet l'interdiction des grèves et des réunions "de nature à provoquer (...) le désordre", ou encore l'adoption de mesures "pour assurer le contrôle de la presse".

Le Président tunisien avait dernièrement présidé une réunion du Conseil des ministres au cours de laquelle il a été procédé à l'examen du projet de loi sur l'organisation de l'Etat d'urgence.

Le Conseil avait décidé d'approfondir l'examen de ce projet de loi, en ce qui concerne, notamment, les garanties et le contrôle judiciaire, avant de le soumettre, à nouveau en Conseil des ministres dans les plus proches délais.