Yémen: La mort de l'ex-président Ali Abdallah Saleh confirmée par une dirigeante de son parti

5437685854_d630fceaff_b-
227
Partager :

Des rebelles houthis ont tué l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh au sud de la capitale Sanaa, a déclaré ce lundi 4 décembre la dirigeante de son parti, le Congrès Populaire Général (CPG), Faïka Al-Sayyed

Ali Abdallah Saleh (75 ans) et d'autres hauts responsables du CPG avaient été la cible de tirs de rebelles Houthis alors qu'ils quittaient Sanaa, vers des zones contrôlées par les forces pro-Saleh, a précisé Mme Al-Sayyed, citée par des agences de presse.

Les Houthis avaient annoncé auparavant la mort d’Ali Abdallah Saleh. "Le ministère de l'Intérieur (contrôlé par les rebelles) annonce la fin de la milice de la trahison et la mort de son chef (Ali Abdallah Saleh) et d'un certain nombre de ses éléments criminels", a rapporté la chaîne de télévision des Houthis, Al-Massirah, en citant un communiqué.

Ali Abdallah Saleh, le secrétaire général du CPG, Arif al-Zouka, ainsi que son adjoint Yasir al-Awadi ont été tués par balles par des miliciens houthis qui avaient bloqué un convoi de quatre véhicules à environ 40 km au sud de Sanaa.