2M répondra à la lettre de protestation d’El Othmani, “par courtoisie”

5437685854_d630fceaff_b-
431
Partager :

En réaction à la lettre de protestation qui lui a été adressée par El Othmani par le biais de son directeur de cabinet, la chaîne 2M, a confié à Telquel qu’elle répondra au chef du gouvernement « par courtoisie »

Le 11 mai dernier, Saad Eddine El Othmani avait adressé à la chaîne une lettre pour protester contre un reportage publié par 2M le 10 mai. Jamaâ Moâtassim, chef de cabinet d’El Othmani, qui a signé la lettre, reproche à la chaîne d’avoir filmé le chef du gouvernement à son insu et dénonce un « comportement non-professionnel ».

Le chef du gouvernement a également protesté contre le traitement réservé à la campagne de boycott qui, selon lui, porte préjudice au gouvernement.

De son côté, la chaîne a déclaré qu’elle répondra à El Othmani « par courtoisie » non sans avoir souligné ne pas être dans l’obligation de le faire, affirme Telquel qui cite une source proche de la direction de 2M.

Selon cette même source, la lettre d’El Othmani témoigne d’une méconnaissance de celui-ci des lois et des institutions du pays et ajoute que ceci est « très grave ». La source de Telquel estime que le chef du gouvernement devait s’adresser à la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) au lieu de s’adresser directement à 2M par écrit.

Concernant les reproches d’El Othmani, notamment le fait d’avoir été filmé à son insu, la source en question a affirmé que « notre micro et notre caméra étaient bien visibles et nos équipes qui couvrent les activités du conseil du gouvernement sont connues d’El Othmani et de son staff ».

Et la source d’ajouter : « le gouvernement veut mettre sous tutelle une chaîne publique et c'est gravissime » avant de conclure : « à la troisième semaine du boycott, et malgré nos sollicitations, Saâd Eddine El Othmani n'a pas daigné réagir, comme beaucoup de ses ministres. Nous n'avons fait que notre travail ».