Algérie: 600 personnes, dont 140 policiers, blessées dans les violences des stades

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

algérie Quelque 600 personnes, dont 140 policiers, ont été blessées dans 142 actes de violence enregistrés durant l'actuelle saison  sportive en Algérie, selon des chiffres de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces statistiques ont été rendues publiques par le directeur général de la police algérienne, le général-major Abdelghani Hamel, lors d'une cérémonie de remise du "prix du fair play" de la DGSN, organisée jeudi à Tipasa (70 km d'Alger).

Déplorant ces incidents, le DG de la police algérienne a fait état de la destruction de 151 véhicules, dont 93 appartenant à la sûreté nationale et de  l'arrestation de 314 personnes, dont 47 mineurs. Parmi les personnes arrêtées, 54 ont été présentées devant la justice.

Dans un précédent bilan, la DGSN avait indiqué que sept supporters ont  trouvé la mort et 2.717 autres ont été blessés, dont 1.589 policiers, dans des  actes de violence survenus au niveau des stades de football en Algérie durant  les cinq dernières années.