Alger grillage ses frontières avec le Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-frontiére-algérie-maroc

Le ministre algérien des affaires étrangères qui s'exprimait à Alger en marge de la conférence sur "le rôle des femmes dans la cohésion familiale et la stabilité sociale" a annoncé que des travaux ont été entamés pour l’installation de grillage sur ses frontières avec le Maroc, précisant selon  le journal Annahar que cette opération a commencé par Bab Elaassa, Boukanoune et Alaricha connus, selon ses dires, pour abriter une intense activité de trafic de produits pétroliers, de drogues et de produits alimentaires.

Ramtane Laamamra a ajouté que cette opération intervient après que le Maroc ait installé une surveillance électronique tout au long de la frontière avec l’Algérie.

Pour sa part, l’agence de presse algérienne APS qui s’est abstenue de rapporter ces propos,  a indiqué que s’agissant des frontières algéro-marocaines, le ministre a dit ne pas "vouloir s'appesantir sur les détails de ce qui se passe au niveau de nos frontières avec ce pays frère" tout en exprimant le souhait de "parvenir à la relance de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) sur des bases claires et transparentes, dans le respect des droits de tout un chacun et pour que l'intégration et la complémentarité maghrébines profitent aux peuples de la région". Les peuples de la région étant certainement dans son esprit six et non pas cinq, intégrant ainsi « le peuple sahraoui ».