Invasion russe en Ukraine, mensonges et propagande

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

actu vladimir obama

Nous assistons actuellement à une frénésie antirusse dans les médias occidentaux qui se plaisent à répéter à qui veut l'entendre que la Russie aurait envahit l'est de de l'Ukraine.  En avançant le chiffre de 1.000 soldats russes qui auraient franchi la frontière et en ne faisant que répéter cette information sans arrêts et sans apporter la moindre preuve pour étayer leurs dires, autre qu'une image satellite dont on est en droit de questionner l'authenticité, les médias de l'ouest participent en leurs âmes et consciences telle une machine de propagande bien rodée a la désinformation sur la crise ukrainienne. Comme à l'accoutumé, les différentes capitales européennes suite au la donné par Washington ont immédiatement annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie sans bien évidemment se soucier de la véracité des informations fournies par Kiev. Peu importe que la crédibilité du gouvernement de Kiev ait été mise a mal par le passé notamment dans l'affaire du vol de la Malaysia Airline, l'information est transmise et répétée inlassablement.

Mais qu'en est t il vraiment ? Pourquoi remettre en cause cette information outre le fait non négligeable qu'il n'existe aucune preuve tangible pouvant prouver une invasion russe ?

Tout d'abord, Il semble absurde pour Poutine qui a longtemps insisté sur l'importance de la diplomatie et de la coopération pour résoudre cette crise de tout d'un coup favoriser l'option militaire sachant pertinemment que Washington et l'Union Européenne n'attendent que ça pour pouvoir isoler encore plus la Russie. Malgré l'hostilité de l'occident à son égard, Poutine privilégie encore la voie diplomatique mais ne trouve pas d'interlocuteurs à Kiev et à Washington qui semblent vouloir en découdre a tout prix comme le prouve le projet de l'OTAN de créer une force expéditionnaire de 10.000 hommes. Même si L'OTAN ne prévoit toujours pas d'intervenir militairement en Ukraine, le message est clair pour la Russie.

Par ailleurs, si Poutine désirait réellement intervenir en Ukraine pour protéger les civils dans le sud et l'est de l'Ukraine , ce n'est certainement pas en envoyant un malheureux contingent de 1.000 hommes. Considérant les moyens militaires dont dispose la Russie et l'efficacité et la rapidité dont on fait preuve les troupe russes lors de l'invasion de l’Ossétie du sud par la Géorgie, cette affirmation n'en devient que plus grotesque. D'autre part la  Russie n'a nullement besoin d'envoyer des troupes au sol pour faire cesser le pilonnage des populations russes par l'armée ukrainienne. En effet , il suffirait a l'armée de l'air russe de quelques jours pour faire taire l'artillerie Ukrainienne et complètement détruire son aviation.

Il apparaît donc que le but cette campagne de désinformation serait de mettre dans les crâne de l'opinion publique occidentale que la Russie soit la seule responsable de la crise et que ses agissements mettent en danger la paix et la stabilité dans le monde. Une fois cette vision des choses imposée, il sera plus facile en effet d'entreprendre et de justifier des actions  plus conséquente contre la Russie.