Les détails du projet de Loi de Finances 2015 commencent à filtrer

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-gouvernement-ifrane

En conclave à Ifrane, le gouvernement s’est donné le temps pour accorder ses violons. Le projet du budget 2015, le Fonds de développement industriel, la réforme des retraites, l’emploi, la loi organique sur la régionalisation, tous les dossiers chauds de la rentrée ont été passés en revue. Eclairage

Suite à une initiative d’Abdelilah Benkirane, les membres du gouvernement se sont réunis, le week-end dernier, à Ifrane afin de discuter et donner leurs recommandations sur les dossiers chauds de la rentrée. Une sorte de team building intergouvernemental telle qu’elle a été par le quotidien l’Economiste.

Au menu de ce séminaire, la préparation du projet de budget de 2015. L’accélération industrielle est à l’ordre du jour. Le projet de My Hafid Elalamy concernant la création du fameux Fonds de développement industriel devrait, à priori, coûter quelque 3 milliards de DH avec comme objectif d’atteindre les 20 milliards à terme. Une sacrée charge qui pèsera lourd sur le budget. Autres nouvelles charges conséquentes pour 2015 concernent le financement de certaines réformes notamment celle des retraites. Une enveloppe de 5 milliards de DH devrait être allouée pour financer la réforme au cours de l’année prochaine. Les autres réformes à financer seraient celles de la justice ainsi que de la régionalisation. En outre, le gouvernement compte maintenir le niveau de création des postes budgétaires et augmenter les dépenses d’investissement par rapport aux années précédentes.

Côté recettes fiscales, aucune nouvelle taxe ne fera son entrée en 2015.

L’emploi était également à l’ordre du jour lors dudit séminaire. Le ministre de tutelle a soulevé le problème de l’inadéquation entre la formation et l’emploi et la réforme du marché d’intermédiation. Des mesures pour relancer l’emploi devraient être introduites dans le projet de loi de Finances 2015. Cependant, l’ambigüité entoure toujours le dispositif qui sera mis en place puisque rien n’est encore tranché. L’Exécutif devra attendre la réunion sur la stratégie de l’emploi prévu au mois de novembre avant de trancher. Il tient d’abord à boucler la phase des concertations avec le patronat et les syndicats avant de fixer le dispositif qui sera déployé l’année prochaine.

Par ailleurs, la réunion intergouvernementale a également abordé un dossier phare de 2015 et qui n’est autre que les élections communales. D’emblée, le calendrier électoral sera maintenu. Le ministère de l’Intérieur, organisateur de ces élections, affirme qu’il n’existe aucun désaccord avec la primature. D’ailleurs, Mohamed Hassad compte faire adopter le projet de loi organique sur la régionalisation au cours de la session d’octobre prochain.