Les enjeux stratégiques de l’open gouvernement

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couverture-gerraoui

La problématique de l’open gouvernement est au cœur du projet de société que notre pays est en train de construire, un projet fondé sur le renforcement de  l’Etat de Droit, la suprématie de la Loi, et la gouvernance démocratique, responsable et participative, le tout porté par des institutions issues de la volonté populaire.

L’open gouvernement est donc et de ce fait au cœur des nouvelles générations des Droits humains fondamentaux telles que consacrées par la nouvelle constitution  de juillet 2011.

Dans ce cadre, le Droit à l’information devient une condition constitutionnalisée pour permettre à nos populations d’accéder à leur pleine citoyenneté et à une réelle participation dans la vie de cité.

Car, un citoyen informé est un citoyen en mesure de comprendre le projet de société qui se construit dans son pays, de participer à sa mise en œuvre, son suivi et son évolution et c’est aussi un citoyen en mesure d’assurer un contrôle démocratique populaire des tenants et des aboutissants de ce projet de société. Ce qui permet à la société civile organisée de s’approprier ce projet et de s’ériger en contre-pouvoir capable de réguler les déviances que sa mise en œuvre  peut connaitre. Ce qui  fait de l’open gouvernement un véritable gage de la gouvernance responsable.

Outre cet objectif stratégique, de nature éminemment politique, les avantages de l’open gouvernement sont importants à d’autres niveaux tout aussi stratégiques parce que liés aux dimensions économiques et à celles lies à la sécurité  nationale.

En effet l’open gouvernement permet d’atteindre trois autres objectifs d’importance pour la maitrise de la complexité économique, technologique et sécuritaire que pose à notre pays un système mondial de plus en plus ouvert, global et empreint de risques, d’aléas de fluctuations imprévisibles des marchés  et de catastrophes de toute nature, qu’il est aujourd’hui  de plus en plus  difficile d’anticiper, de réguler et d’en maitriser  les impacts.

Le premier objectif est celui de la capacité de l’open gouvernement à  contribuer à la valorisation du génie national. Le deuxième objectif  réside dans la capacité de l’open gouvernement à contribuer à promouvoir l’intelligence collective des acteurs et forces vives de la nation, qu’ils s’agissent des administrations, des collectivités territoriales, des entreprises, des organismes professionnelles ou des acteurs de la société civile. Le troisième objectif, enfin se situe dans sa capacité à rendre possible la veille stratégique des acteurs et forces vives du pays.

Pour toutes ces raisons réunies l’open gouvernement devient à l’heure actuelle l’un des moyens le plus approprié pour assurer la sécurité nationale et le développement économique et humain.

C’est aussi pour cette raison majeur que certaines nations en ont fait un axe stratégique de leur politique publique et lui ont dédié des instances rattachées directement soit au niveau du chef d’Etat, comme c’est le cas aux USA , soit  du Chef du Gouvernement , comme c’est le cas  en  France.

C’est à ces niveaux que se situent les enjeux et les défis de l’open gouvernement.

Ces enjeux sont au nombre de quatre :

  • Permettre à notre pays de s’inscrire dans la dynamique de la nouvelle révolution numérique ;
  •  Armer nos territoires, nos entreprises et nos citoyens  en informations stratégiques pour mieux maitriser les aléas, les risques, les incertitudes et les catastrophes ;
  • Faire de l’open gouvernement un champ approprié de création de richesses et de promotion de l’emploi, notamment au profit des  jeunes ;
  • Et permettre à notre pays de doter les citoyens de tous les éléments qui leur permettent de concilier entre les exigences de leur appartenance à un monde de plus en plus ouvert et de leur attachement à leurs spécificités culturelles et civilisationnelles,  ou dit autrement de concilier entre mondialisation et identité.

C’est dans ces enjeux que  résident justement  les défis de l’open gouvernement.

Ces défis sont  au nombre de  deux:

  • L’open gouvernement pose d’abord un défi démocratique lié à la protection des données personnelles et des libertés individuelles et collectives et donc à la nature de l’usage  que  fera l’Etat  de l’open gouvernement.
  • Le deuxième défi est de nature stratégique. Il est lié à la nécessaire protection du patrimoine informationnelle nationale contre le piratage, l’espionnage, la contrefaçon et la désinformation.

C’est pour cette raison majeur, qui a un rapport direct avec les exigences de la sécurité nationale,  que notre pays se doit de disposer d’une véritable stratégie coordonnée de sécurité informationnelle, d’intelligence économique, de veille stratégique et d’innovation.

L’indépendance de notre  pays,  comme  les performances globales de notre économie et de notre société en dépendent grandement.