Pas de parti politique pour Hassan Aourid

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

hassan-aourid

On prête à Hassan Aourid, ancien porte-parole du palais royal, l’intention de constituer un parti politique à tendance amazighe. Une rumeur qu’il dément.

Contrairement à ce qu’un site d’information avait annoncé, Hassan Aourid, ancien porte-parole du palais, assure n’avoir aucune intention de constituer un parti politique, qui plus est de nature ethnique.

« Je n’ignore pas la loi de mon pays et je sais qu’une telle démarche est interdite par elle » a-t-il déclaré au Quid.ma, précisant qu’il a « d’autres chats à fouetter ».

En revanche, Hassan Aourid compte se rendre à Tadla où, aura lieu une conférence organisée par « milafate Tadla » (les dossiers de Tadla), sur la bataille de Tazizaoute, pas très loin du beau site d’Imelchil. En effet, la bataille de Tazizaoute ou de Tazigzaoute, qui a eu lieu dans les ravins boisés de Tazizaoute, dans les montagnes d'Agheddou (région d'accès difficile se situant à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tounfite), compte parmi les opérations de « pacification » du Maroc, les plus meurtrières et le dernier bastion de la résistance Amazighe au Haut Atlas Oriental, en 1932. Elle ne manqua pas d’attiser l’art et le patrimoine oral amazigh.