Un collectif associatif transmet un nouveau mémorandum sur les élections communales de 2015 au Chef du gouvernement

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

Intrusion dans l’âme tourmentée de Benkirane

Un mémorandum intitulé « initiative civile pour des élections démocratiques » a été adressé à Abdelilah Beknirane en perspective des élections communales de 2015.

Ce mémorandum compte pas moins de 46 propositions liées entre autres au vote des étrangers (à la condition qu’ils soient résident au Maroc pour une période de 5 ans) et des détenus, la parité entre les deux sexes dans les postes de décision, l’établissement de nouvelles listes électorales sur la base du fichier national des CIN et la révision du découpage régional.

«Cette initiative a permis l’éclosion d’une série de propositions novatrices qui méritent bien l’intérêt du gouvernement, du Parlement et des partis politiques pour faire des prochaines échéances électorales une étape historique dans la quête de la modernisation de l’Etat et de la démocratisation de ses instances», déclarent les auteurs du mémorandum.

En ce qui concerne la supervision des élections cause d’un profond désaccord entre Benkirane et son ministre de l’Intérieur, le mémorandum avance comme proposition de confier la supervision politique des élections au chef du gouvernement et de laisser le ministère de l’intérieur se chargé des aspects organisationnel et de la logistique.

Le mémorandum évoque aussi la supervision des élections par des observateurs internationaux choisis par une commission présidée par un magistrat désigné par le premier président de la Cour de cassation. Ces recommandations raviront certainement le PJD, qui semble toujours se comporter en parti d’opposition.