Abidjan : série de rencontres entre le roi Mohammed VI et des chefs d’Etat

5437685854_d630fceaff_b-
1025
Partager :

Le roi Mohammed VI a reçu, ce mercredi 29 novembre à Abidjan, le président de la république d'Angola, Joao Lourenço et ce, en marge de la participation du souverain aux travaux du 5ème sommet Union Africaine – Union Européenne. Il a également reçu le président de la république française, Emmanuel Macron ainsi que Jacob Zuma, président de la république d’Afrique du sud

Le souverain et le président angolais se sont félicités de l'ouverture d’une nouvelle ère dans les relations bilatérales et ont convenu d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération dans l’ensemble des domaines.

Ayant marqué leur optimisme quant à l’avenir des relations bilatérales, les deux chefs d’Etat ont décidé de renforcer, d’une part, le dialogue politique et, d’autre part, l’essor de la coopération économique multisectorielle et ce, à travers le partage du savoir-faire et l’implication effective des communautés des affaires des deux pays.

Dans ce contexte, le roi a invité le président Joao Lourenço à effectuer une visite officielle au Maroc dans un très proche avenir. Le président angolais a accepté cette invitation.

Cette audience s'est déroulée en présence, du côté marocain, du conseiller du roi, Fouad Ali El Himma et du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et du côté angolais, du ministre des affaires étrangères, Manuel Domingos Augusto et du ministre, directeur du cabinet du président angolais, Edeltrudes Costa.

Lors de l’entretien du roi Mohammed VI avec le président de la république d’Afrique du sud, Jacob Zuma, les deux chefs d’Etat ont convenu de travailler ensemble, main dans la main, pour se projeter dans un avenir prometteur, d’autant plus que le Maroc et l’Afrique du sud constituent deux pôles importants de stabilité politique et de développement économique, respectivement à l’extrême nord et l’extrême sud du continent.

Ils ont aussi convenu de maintenir un contact direct et de se lancer dans un partenariat économique et politique fécond afin de construire des relations fortes, pérennes et stables et dépasser ainsi l’état qui caractérisait les relations bilatérales durant des décennies.

A ce propos, le roi et le président Zuma ont décidé que le cadre de la représentation diplomatique sera relevé par la désignation d’ambassadeurs de haut niveau à Rabat comme à Pretoria.

Enfin, le roi a également rencontré le président de la république française, Emmanuel Macron en marge de cette 5ème édition du sommet Union Africaine-Union Européenne.