Akhannouch : l’enseignement, la santé et l’emploi comme priorités

5437685854_d630fceaff_b-
497
Partager :

Le dialogue lancé par le Rassemblement National des Indépendants vise notamment à étudier "tous les moyens possibles" pour améliorer les secteurs de l'enseignement, de la santé et de l’emploi, a affirmé samedi 10 février à Laâyoune le président du RNI, Aziz Akhannouch

S’exprimant lors du congrès régional du parti dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Akhannouch a indiqué qu’il s’agit surtout de proposer des solutions pour éliminer le chômage et créer des opportunités d'emplois, et des solutions pouvant améliorer la qualité et la gouvernance du secteur de la santé.

Rappelant l’importance du parcours entamé par le RNI, Akhannouch a souligné que l’identité et le positionnement du parti de la colombe exigent d’impliquer les bases dans la prise de décision.

Ce parcours découle de la conviction que la personnalité marocaine est à la fois "riche et multiculturelle", a-t-il enchaîné, estimant que le défi est de rétablir la confiance des citoyens "dans la vraie politique qui vise d’abord à servir le citoyen en lui donnant accès à un travail décent et à une éducation de qualité".

Le plaidoyer pour réformer les secteurs de l'éducation, de la santé et de l'emploi est le but du parti et "ceci se fera en veillant à réduire les disparités entre les régions par le travail, le sérieux, le respect des promesses et la proximité des citoyens", a affirmé Akhannouch.

Concernant le secteur de la santé, le président du RNI a proposé d’instaurer un quota pour les étudiants de chaque région pour accéder à la faculté de médecine dans leur région à condition d'exercer dans cette même zone territoriale après obtention de leur diplôme. "Ceci permettra de soutenir l'équité territoriale et la stabilité professionnelle", a-t-il estimé.

Akhannouch a, en outre, estimé qu’il est "impératif aujourd’hui d’initier un débat rationnel afin d'aboutir à des solutions pratiques et viables qui porteront leurs fruits et auront un impact sur la vie des citoyens", relevant que le RNI "place toute sa confiance en les compétences de ses militants et militantes et leur croyance en un avenir meilleur qui soit au niveau des attentes des Marocains".

Lors de cette rencontre marquée par la présence de plusieurs membres du bureau politique du parti, Akhannouch a également rappelé que la diplomatie marocaine sous la conduite du roi Mohammed VI a réalisé de grands succès et permis au royaume de retrouver sa place naturelle au sein de la famille africaine, réitérant la mobilisation constante du RNI autour du roi pour la défense de l'intégrité territoriale du royaume.