Baie de Cocody : Mohcine Jazouli à Abidjan pour faire le suivi

5437685854_d630fceaff_b-
392
Partager :

Le ministre délégué chargé de la coopération africaine Mohcine Jazouli a co-présidé, lundi 20 mai à Abidjan, avec le secrétaire général du ministère ivoirien des Affaires étrangères Daouda Diabaté, une séance de travail dédiée au suivi de l’état d’avancement des différents accords de coopération conclus entre le Maroc et la Côte d'Ivoire.

Le ministre délégué chargé de la coopération africaine Mohcine Jazouli, en visite de travail à Abidjan, s'est rendu lundi au chantier du Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody pour s'enquérir de l'avancement des travaux.

Cette visite de chantier s'inscrit dans le cadre du suivi de la réalisation des projets dont les accords ont été signés devant  le Roi Mohammed VI et le Président ivoirien Alassane Ouattara, a déclaré M. Jazouli à la presse.

Le ministre délégué, qui était accompagné de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire Abdelmalek Kettani, s'est félicité d'un projet qui avance "très bien", affirmant que "le gros des infrastructures a été fait".

"Les travaux avancent très bien et les plannings font ressortir une régularité (..) Le plus dur a été fait", a dit M. Jazouli, ajoutant qu'il y a eu des "surprises" techniques, dues à la nature des projets d'infrastructures, "mais cela a permis d'avoir aujourd'hui une base saine pour construire les futures installations".

"Le travail qui a été fait est titanesque et va permettre à la ville d'avoir un nouveau visage", a poursuivi le ministre délégué, saluant un "très beau" projet qui symbolise la coopération sud-sud et donne corps à la fraternité maroco-ivoirienne.

La valorisation de la Baie de Cocody est aussi, selon M. Jazouli, l'illustration éloquente de cette "Afrique qui fait confiance à l'Afrique" comme souligné par  le Roi Mohammed VI.

A l'issue de sa visite de chantier, M. Jazouli a tenu une séance de travail avec les responsables de Marchica med, agence marocaine en charge d'assister la Côte d’Ivoire dans la réalisation du projet. Des explications sur les plannings ainsi que les différentes étapes et composantes du projet ont été fournies au ministre délégué lors de cette réunion à laquelle a pris part le Président Directeur Général de Marchica Med, Saïd Zarrou.

Le Projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody a été lancé par SM le Roi Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara lors de la visite officielle du Souverain en terre ivoirienne fin mai-début juin 2015.

Le projet, dont le coup de pioche a été donné en janvier 2016, portait dans sa première phase sur le dragage du front lagunaire et du chenal de l'indénié jusqu'à la Baie de Cocody, la réalisation de remblaiements hydrauliques des berges de la baie, la réalisation de cavaliers de protection des berges et le drainage des eaux usées et pluviales.

La seconde phase porte sur un important programme de valorisation et d’exploitation de la Baie de Cocody et prévoit notamment l’aménagement du secteur de la Coulée Verte du Banco, l’aménagement de la rive Plateau donnant sur la lagune ainsi que du Parc Urbain de Cocody.

De gigantesques projets et infrastructures socio-économiques, sportives, hôtelières et de loisirs verront le jour sur la rive Plateau, alors qu’un important Parc urbain d’animation sera aménagé sur la rive de Cocody. 

Accords de coopération : le Maroc et la Côte d'Ivoire finalisent 45 projets

Le ministre délégué chargé de la coopération africaine Mohcine Jazouli a co-présidé, lundi à Abidjan, avec le secrétaire général du ministère ivoirien des Affaires étrangères Daouda Diabaté, une séance de travail dédiée au suivi de l’état d’avancement des différents accords de coopération conclus entre le Maroc et la Côte d'Ivoire. La réunion, à laquelle a pris part l'Ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire Abdelmalek Kettani, a connu la participation de représentants des secteurs public et privé marocain et ivoirien concernés par la mise en oeuvre desdits accords.

L'avancement d'une vingtaine de projets a été ainsi examiné, dont l'emblématique chantier de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, la Mosquée Mohammed VI de Treichville outre plusieurs projets inhérents à l'équipement routier, financés par des banques marocaines, ainsi qu'à la construction de logements sociaux, d'écoles primaires, d'unités hôtelières, d'usines pharmaceutiques et d'installations hydroélectriques, entre autres. Intervenant à cette occasion, M. Jazouli a mis en avant l’importance stratégique que revêt cette séance de travail pour assurer un suivi optimal et une bonne exécution des accords bilatéraux.

A cette réunion, "nous avons voulu associer les principaux acteurs de la coopération bilatérale" afin d'examiner ensemble les moyens de mener à bon port la mise en oeuvre des différents accords de partenariat, d'en optimiser les délais et d'apporter des solutions aux éventuelles difficultés rencontrées, a-t-il ajouté.

D'après M. Jazouli, les relations maroco-ivoiriennes connaissent un dynamisme remarquable avec notamment six visites Royales et deux déplacements présidentiels depuis 2013, lesquels ont été marqués par la signature d'une panoplie de conventions de partenariat et la tenue de plusieurs forums économiques. Depuis 2014, a-t-il rappelé, plus de 120 projets ont été lancés dans plusieurs secteurs : Education, transport, finances, industrie, pêche maritime et agriculture, impliquant 50 acteurs marocains s'activant en Côte d'Ivoire et qui ont conclu des partenariats avec quelque 80 opérateurs ivoiriens.

La coopération maroco-ivoirienne est "excellente", s'est réjoui le responsable marocain, faisant savoir que sur les 120 projets, "45 sont déjà finalisés". De son côté, le secrétaire général du ministère ivoirien des Affaires Etrangères s’est félicité de la visite de M. Jazouli qui, a-t-il dit, renseigne sur l'intérêt particulier qu’accorde le Maroc à la bonne réalisation des différents projets lancés avec la Côte d'Ivoire, conformément à la démarche du Royaume prônant une coopération sud-sud mutuellement avantageuse.

Il a ensuite souligné que la coopération maroco-ivoirienne, fondée sur des principes fondamentaux qui en garantissent solidité et pérennité, a connu un nouvel élan à partir de l'année 2013 avec la signature de 160 accords qui ont enrichi un cadre juridique "particulièrement étoffé". Les projets structurants lancés par le Maroc en Côte d'Ivoire sont d'une "importance capitale" pour le bien-être des populations ivoiriennes, s'est félicité M. Diabaté.

Au terme de cette séance de travail, les deux parties ont réitéré leur détermination à favoriser une coordination soutenue et permanente pour la mise en application optimale des accords conclus entre le Maroc et la Côte d'Ivoire.