Bientôt la fin d’El Omari à la tête du PAM ?

5437685854_d630fceaff_b-
842
Partager :

Il semble que les efforts fournis par Ilyas El Omari pour maîtriser la contestation dont il fait l’objet au sein du PAM et rester à sa tête, se soldent par un échec, du moins selon le journal arabophone Al Ahdath Al Maghribia

Le quotidien arabophone souligne qu’El Omari n’a pratiquement plus aucun lien avec la présidente du conseil national du parti, Fatima-Zahra Mansouri.

Cette dernière et des cadres du parti accusent El Omari d’avoir adopté la personnalisation du pouvoir dans la gestion du parti et de s’être choisi, sur la base du tribalisme et du favoritisme, un clan de proches collaborateurs qui ont placé les intérêts personnels très loin devant ceux du parti et des citoyens.

D’ailleurs, le « clan » d’El Omari est accusé de s’être approprié, toujours selon la même source, des postes de responsabilité politique qui échoit au PAM dans les rouages des institutions.

Selon le journal, Ilyas El Omari se sentirait isolé et userait de diversion pour retarder la tenue de la prochaine session du conseil national du parti. Celle-ci devrait être l’occasion de choisir un nouveau secrétaire général qui devra faire revenir le parti à ses principes originels. Ces principes étant le combat pour la laïcité et l’adoption de la social-démocratie et du social libéralisme dans la gestion des affaires du citoyen.

En dépit de ce que rapporte Al Ahdath, Il faut noter qu’Ilyas El Omari a plus d’une corde à son arc et que rien n’est joué d’avance.