Consulat ivoirien : Fébrile, Alger rappelle son ambassadeur à Abidjan pour ''consultations''

5437685854_d630fceaff_b-
744
Partager :

La diplomatie algérienne a ''vivement critiqué la décision diplomatique Ivoirienne, la qualifiant de ''violation flagrante du droit international '' et ''transgression aux engagements liés à l’UA et à l’ONU ''. L’inauguration du consulat de la Cote d’Ivoire à Laayoune « n’a pas été du goût de l’Algérie, ajoute l’agence officielle APS qui rapporte la réaction algérienne.

Réagissant aux pressions algériennes, le ministre ivoirien de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur, Ally Coulibaly a déclaré mardi dernier à Laayoune que « la Côte d'Ivoire n'accepte pas qu'on lui dicte sa conduite dans les relations internationales et sa décision d'ouvrir un consulat général à Laâyoune est un acte "souverain" et "conforme à ses intérêts et ses valeurs".

Plus que ne peut supporter la diplomatie narscissique de L'Algérie. Fébrile, Alger « a décidé de rappeler son ambassadeur en Côte d'Ivoire pour "consultations", indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères algérien.