El Othmani : j’ai quitté le MAE à la demande de Benkirane

5437685854_d630fceaff_b-
407
Partager :

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani a tenu une réunion avec les députés du PJD, vendredi dernier, durant laquelle il a déclaré qu’il n’a jamais critiqué son prédécesseur

El Othmani a affirmé devant les parlementaires islamistes : « je n’ai jamais cherché à remettre en cause la direction du parti. J’ai réintégré mon cabinet et j’ai continué à soutenir Abdelilah Benkirane malgré nos divergences autour de plusieurs questions ».

Il faisait ainsi allusion à son départ du ministère des affaires étrangères en 2013, affirmant qu’il l’avait quitté à la demande de Benkirane pour laisser la place à Salaheddine Mezouar dont le parti (RNI) avait remplacé l’Istiqlal au sein de la coalition gouvernementale.

Le secrétaire général du PJD a également rappelé que l’unité du parti est « une ligne rouge » et a déclaré que « quand nous savons où nous allons tout devient clair même si la vision est perturbée ». Et de poursuivre que « certains n’agissent pas selon ce principe. Quand ils sont perturbés, ils commencent à distribuer des coups à gauche et à droite ».

El Othmani a ajouté qu’il était préférable d’être « unis autour de très peu » que d’être « divisés parce que certains veulent faire plus ». « A la fin nous ne réalisons rien », a-t-il estimé.

Par ailleurs, il a également appelé les membres de son parti à vérifier les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux, estimant qu’elles ont pour objectif de diviser. Il faisait certainement allusion aux rumeurs de l’existence de divergences au sein du parti entre le clan des ministres et les partisans restés fidèles à Benkirane.

Pour rappel, le chef du gouvernement a présenté, samedi dernier, un bilan après une année d’exercice de son gouvernement devant les étudiants de la faculté de droit de Rabat.