El Othmani nie la tenue d’élections anticipées

5437685854_d630fceaff_b-
424
Partager :

Le premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, a réagi ce dimanche 11 mars à des informations annonçant l'effondrement de son gouvernement, niant ainsi la tenue d’élection anticipée

« Le gouvernement continuera son travail jusqu'à la fin de son mandat en 2021 », a déclaré El Othmani lors d'une réunion du PJD à Rabat.

Il a estimé que les spéculations sur une élection anticipée sont une « campagne de dénigrement » par ceux qui « n'aiment pas voir PJD à la tête du gouvernement ».

Le gouvernement travaille « en douceur », a déclaré le premier ministre, ajoutant qu’ « il est normal que des différences existent entre les partis majoritaires ».

La Charte de la majorité qui a été signée récemment servira de document contractuel ainsi que de cadre de référence politique et moral pour l'action commune des partis de la coalition, a-t-il souligné.

Pour rappel, la charte a été signée 10 mois après la formation du gouvernement.