Entretiens maroco-espagnols concernant les questions du transit et de la migration

5437685854_d630fceaff_b-
1454
Partager :

Les questions du transit et de la migration ont été ce vendredi 12 janvier à Rabat au centre d'entretiens entre le ministre délégué chargé des Marocains Résidant à l'Étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq et le maire d'Algésiras, président de la commission des affaires étrangères au Sénat espagnol, José Ignacio Landaluce Calleja, en visite au royaume

Cette rencontre a été l'occasion de mettre l'accent sur les questions relatifs au transit et à la migration, vu l'importance stratégique de la ville d'Algésiras dans le passage des Marocains du Monde et des migrations orientées vers l'Afrique et sur les différentes conventions de coopération conclues dans ce domaine, a souligné Benatiq.

Après avoir mis en avant la qualité des relations maroco-espagnoles, il a indiqué que Calleja considère "le Maroc comme étant le pilier essentiel de la stabilité et de la sécurité de la rive sud du continent européen".

Il a, ainsi, exprimé sa volonté de diversifier et d'élargir la coopération maroco-espagnole à plusieurs domaines.

De son côté, Calleja a affirmé que le Maroc demeure le partenaire essentiel de l'Espagne en Afrique, se félicitant du progrès qui a marqué les relations entre les deux pays.

Le Maroc et l'Espagne partagent les intérêts communs et leur passé et futur sont intimement liés, a-t-il relevé, notant que les relations unissant les deux pays sont basées principalement sur l'amitié et la fraternité.

En tant que maire de la ville qui accueille le nombre le plus important de Marocains, la consolidation de la coopération bilatérale est une question prioritaire, a-t-il dit.