Entretiens maroco-nigériens sur la coopération bilatérale en matière de médiation

5437685854_d630fceaff_b-
377
Partager :

Le médiateur du royaume, Abdelaziz Benzakour a eu des entretiens, ce lundi 17 juillet à Rabat, avec le médiateur de la république du Niger, Ali Sirfi Maiga, axés sur le renforcement de la coopération bilatérale en matière de médiation

Lors de cette rencontre, Benzakour a présenté un exposé sur l'institution du médiateur, ses missions et compétences et son organisation centrale et régionale, ainsi que sur ses moyens d'intervention et ses relations avec les autres institutions de protection et de promotion des droits de l'Homme et les instances de la bonne gouvernance.

Benzakour a également rappelé les différentes activités menées par l'institution dans les domaines de la communication, de la promotion de la culture du service public et de développement de la communication entre l’administration et ses usagers.

Il a, de même, souligné que cette rencontre avec son homologue nigérien est de nature à renforcer davantage la coopération bilatérale entre les deux institutions de médiation, devenue de plus en plus étroite dans le cadre de l'Association des ombudsmans et médiateurs de la francophonie (AOMF).

Benzakour a, en outre, noté que le Maroc œuvre, avec l’aide du Niger, à la création d’une association régionale qui regroupe les institutions de médiation au niveau du monde musulman, affirmant qu’un mémorandum sera signé pour officialiser ces relations et préciser les domaines de collaboration et d’entraide mutuelle.

Pour sa part, Maiga a exprimé sa satisfaction des liens séculaires et des relations fraternelles unissant la république du Niger et le royaume du Maroc, faisant part de la volonté de son pays de les renforcer davantage et d’élargir les champs de la coopération bilatérale.

Le médiateur de la république du Niger a également fait part de sa ferme volonté de développer les relations de coopération bilatérale et de s'informer sur l'expérience du royaume en matière de médiation institutionnelle. Il a, par ailleurs, mis l'accent sur le rôle assumé par l’institution du médiateur de son pays, chargée de régler de manière consensuelle et sans frais les conflits opposant les citoyens à l’administration, aux collectivités territoriales, aux établissements publics et aux organismes investis d’une mission de service public.

Et d’ajouter que l’institution du médiateur a pour mission de défendre les droits de l’enfant et des personnes vulnérables, proposer des mesures de réformes et de modernisation des services publics et accomplir toute mission d’amélioration du service public ou toute action de conciliation entre administration publique et les acteurs socioprofessionnels.

Lors de sa visite au Maroc, du 16 au 23 juillet, le médiateur de la république du Niger effectuera des visites à la délégation régionale de l’institution du médiateur du royaume à Casablanca, la fondation Hassan II pour les marocains résidant à l'étranger, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et l'Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC).