Habib El Malki reçu par le président du Monténégro

5437685854_d630fceaff_b-
476
Partager :

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a été reçu ce lundi 25 juin à Podgorica par le président du Monténégro, Milo Djukanovic, entrevue lors de laquelle les deux parties ont évoqué les moyens de renforcer les relations de coopération entre le Maroc et le Monténégro

A l'issue de cette audience, El Malki a indiqué que le président du Monténégro s'est félicité de l'excellence des relations entre les deux pays, saluant le rôle de leadership joué par le Maroc dans la région méditerranéenne et en Afrique, tout particulièrement dans la consolidation de la sécurité et la paix dans certaines régions d'Afrique.

Lors de cette entrevue tenue en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc en Serbie et au Monténégro, Mohamed Amine Belhaj, Djukanovic a cité comme un modèle l'approche marocaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la drogue ainsi que le trafic des êtres humains, notant que la visite du président de la chambre des représentants au Monténégro revêt une importance particulière sur le plan de la consolidation des relations bilatérales, évoquant, à ce propos, les liens qui existaient entre le royaume du Maroc et l'ex Yougoslavie, ce qui représente, pour lui, un acquis important qu'il convient de conserver.

Il s'est aussi félicité de la signature d'une convention de coopération entre les parlements des deux pays, relevant le rôle de cet instrument dans la promotion et la relance de la dynamique des relations bilatérales.

Et de faire remarquer qu'il existe de nombreuses opportunités de partenariat entre les deux pays, surtout dans les domaines du transport maritime, les ports, le tourisme ou encore les énergies renouvelables, filière où le Maroc s'impose désormais comme un leader dans la région.

Le président Monténégrin a suggéré, à cet effet, la conclusion d'une convention de coopération économique, se félicitant de la proposition portant sur la création d'un conseil des affaires Maroco-Monténégrin et aussi l'organisation du 22 au 28 juin courant de la semaine culturelle du Maroc au Monténégro. Il a annoncé, à ce propos, qu'il veillera de même à faire découvrir la culture de son pays au Maroc.

Tout en évoquant le processus d'adhésion du Monténégro à l'OTAN ainsi que les avancées réalisées pour l'admission de son pays à l'Union européenne (UE), il a mis en avant le fort potentiel économique du Monténégro, un pays des plus dynamiques dans la région des Balkans sur les plans de la croissance et du revenu par habitant, ce qui représente, pour lui, un atout pour l'UE.

Djukanovic a aussi chargé El Malki de transmettre ses salutations et remerciements au roi Mohammed VI pour les félicitations que le souverain lui a adressé à l'occasion de son élection, tout en saluant la politique du roi sur les plans national et international.

Pour sa part, El Malki a souligné que les deux pays partagent les valeurs de la tolérance, la paix, l'ouverture et la défense des droits de l'Homme, ce qui explique le respect dont bénéficient les deux pays sur le plan international. Il a également salué le rôle du Monténégro en faveur de la stabilité dans la région, ayant réussi à conserver d'excellentes relations avec les pays voisins.

El Malki a déclaré que le Maroc, pays qui entretient un partenariat stratégique avec l'UE et assumant également un rôle de leadership en Afrique, ne peut que soutenir la candidature du Monténégro pour son adhésion à l'Union européenne.

Il n'a pas aussi manqué de souligner la nécessité de tirer profit de l'excellence des relations politiques entre le Maroc et le Monténégro pour booster leur coopération économique et leurs échanges commerciaux, surtout par la signature d'une convention économique globale et la création d'un conseil d'affaires Maroco-Monténégrin.  Et d'évoquer en conclusion la proposition commune avec son homologue Monténégrin portant sur la création de deux groupes parlementaires d'amitié, destinés à constituer une force de propositions et un outil d'accompagnement pour l'essor de la coopération bilatérale.