Hausse considérable des expulsions de migrants Marocains, Algériens et Tunisiens par l’Allemagne

5437685854_d630fceaff_b-
277
Partager :

Selon une étude rendue publique ce lundi 8 octobre, l’Allemagne expulse de plus en plus de migrants vers les pays du Maghreb. Le nombre d’expulsions vers le Maroc est passé de 61 en 2015 à 634 en 2017

Le quotidien allemand Bild indique en effet que les expulsions de migrants d’Allemagne vers les pays du Maghreb connaissent une forte hausse depuis 2015.

Ainsi, selon ce rapport, le nombre d’expulsions vers le Maroc est passé de 61 en 2015 à 634 en 2017. Il ajoute que sur les huit premiers mois de 2018, 476 personnes ont déjà été expulsées vers le royaume.

Ces expulsions concernent également la Tunisie et l’Algérie avec, respectivement, 17 expulsions en 2015, 251 en 2017 ainsi que 231 cette année et 57 expulsions en 2015, 504 en 2017 et 400 à fin août de cette année.

Par ailleurs, le ministère allemand de l’intérieur a confirmé cette hausse des expulsions et affirmé que c’était une amélioration de la coopération avec ces pays.

Le rapport précise que les trois pays d’Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie) peuvent dorénavant identifier leurs ressortissants sur la « base d’un échange de données biométriques sous forme électronique ». Il affirme également que grâce à cela, il y a eu un progrès considérable dans l’identification.   

L’Allemagne avait pris des mesures, en juillet dernier, pour accélérer les renvois de demandeurs d’asile originaires de ces trois pays en les incluant dans les « pays sûrs ».

Pour rappel, l’Algérie avait annoncé, le mois dernier, qu’elle accepter de reprendre ses ressortissants en situation illégale en Allemagne. Cette décision avait été annoncée en marge de la visite de la chancelière allemande, Angela Merkel, en Algérie.