L’Algérie qui soutient le régime Al-assad, expulse encore des réfugiés Syriens vers le Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1246
Partager :

L’Algérie continue toujours d’expulser des réfugiés syriens vers le Maroc. Les autorités algériennes ont expulsé, ce mardi 18 avril, deux groupes de réfugiés syriens vers le territoire nationale.

Pas moins d’une quarantaine de personnes ont été refoulées cette semaine, sans eau ni nourriture, par les autorités algériennes vers Figuig. Les habitants de cette ville située à l’extrême-est du Maroc et les ONG locales se sont soulevés pour leur venir en aide mais ils étaient encerclés par les forces de l’ordre et des soldats.

Hassan Ammari, activiste et représentant local de l’ONG internationale Alarm Phone, a déploré cette situation « dramatique » pour ces réfugiés et a mentionné la présence de personnes fragilisées par le voyage et la malnutrition, ainsi que la présence d’enfants, de femmes enceintes et de personnes âgées.

Par ailleurs, Malgorzata Bratkrajc, chargée des relations extérieures au HCR déclarait à Libération que le HCR est en « contact avec les autorités marocaines pour que ces personnes puissent demander asile au royaume selon la convention de Genève et également selon la stratégie nationale de l’immigration et de l’asile ».

Selon Libération, il pourrait y avoir d’autres expulsions de réfugiés syriens dans les jours à venir et de rappeler que l’Algérie avait expulsé 27 civils syriens dont des femmes et des enfants et 40 autres dont 8 hommes adultes, en janvier dernier. Visiblement, non seulement l’Algérie soutient le régime de Bachar, mais elle le soutient contre son peuple.