La candidature de la pro-Polisario Leïla Aïchi annulée

5437685854_d630fceaff_b-
1807
Partager :

Le nom de la Française d'origine algérienne Leïla Aïchi, connue pour son soutien aux séparatistes du polisario, ne figure plus sur la liste des candidats investis aux législatives de juin prochain par le mouvement "La République En Marche", publiée ce mercredi 17 mai

Le mouvement a ainsi publié la liste de l’ensemble des candidats investis aux élections législatives et dans laquelle on constate qu'il n’a pas présenté de candidat à la 9ème circonscription des Français à l’étranger, alors que l’investiture de Leïla Aïchi, connue par son militantisme en faveur de la thèse séparatiste et son alignement total sur la position algérienne dans l’affaire montée de toutes pièces du Sahara marocain, avait été annoncée auparavant pour cette circonscription.

L’annonce de cette candidature avait mobilisé plusieurs acteurs politiques et de la société civile pour appeler à lui faire barrage, de même que le mouvement "La République en Marche" (section Maroc) a annoncé la suspension de la campagne pour les élections législatives.

La liste complète des candidats investis par le mouvement compte 522 noms sur les 577 circonscriptions législatives que compte la France. "La République en Marche" ne présentera pas ainsi de candidats dans 55 circonscriptions, dont la 9ème circonscription des Français à l’étranger.

Pour rappel, l’annonce de l’investiture de la sénatrice avait soulevé une grande polémique au Maroc et lui avait valu des critiques d’un peu partout. Suite à quoi, Leïla Aïchi avait même publié un communiqué pour témoigner de sa bonne foi et assurer qu’elle n’avait rien contre le royaume. Par ailleurs, ces efforts n’ont, semble-t-il, pas porté les fruits espérés puisque son nom a été retiré de la liste des candidats investis aux législatives.