La Chambre des représentants adopte un projet de loi relatif au microcrédit

5437685854_d630fceaff_b-
227
Partager :

La Chambre des représentants a adopté à l'unanimité, lors d'une séance plénière tenue mercredi, le projet de loi n° 85.18 modifiant la loi n°18.97 relative au microcrédit.

Ce projet de loi propose une augmentation du montant maximum du microcrédit de 50.000 dirhams à 150.000 DH, en vue de répondre aux demandes de financement des très petites entreprises (TPE).

Ce texte vise à améliorer l'accès des TPE aux financements et répondre à leurs attentes en matière de croissance et de pérennité, ainsi que la promotion du professionnalisme dans le secteur du microcrédit, le renforcement de son intégration dans le paysage financier et l'appui aux activités génératrices de revenus, en vue de garantir un développement harmonieux pour le secteur.

Selon la loi n° 18.97, le microcrédit est tout empreint destiné à aider les catégories économiquement vulnérables, dans le but de créer et de développer des activités de production ou des services afin de garantir leur intégration économique.