La dream team du roi Mohammed VI

5437685854_d630fceaff_b-
39379
Partager :

Le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine a été un grand moment. Lemonde.fr attribue ce retour à une équipe de choc minutieusement sélectionnée par le roi pour assurer la réintégration du royaume au sein de l’UA.

Le site d’information français précise que Mohammed VI s’est appuyé sur une équipe de 4 personnes, toutes présentes en Ethiopie. Le monde mentionne même la présence d’une cinquième personne absente de la capitale éthiopienne.

Dans la dream team du roi, Le Monde cite Fouad Ali Al-Himma qu’il surnomme le « libero » de la délégation marocaine de Mohammed VI à Addis-Abeba. Selon le journal, AL-Himma dispose d’une grande liberté de mouvement. Il est le plus proche collaborateur du souverain avec qui il a étudié au collège royal.

Ensuite vient Nasser Bourita surnommé « milieu de terrain » par le monde. Bourita est un « homme de dossier » qui s’est beaucoup déplacé en Afrique avec Mohammed VI, notamment pendant que Mezouar présidait la COP 22 qui s’est déroulée à Marrakech en novembre dernier.

Toujours selon Le Monde, la troisième coéquipier est Yassine Mansouri ou encore le « stoppeur » comme il est qualifié par la publication. Depuis 2005, Mansouri est le patron des services du renseignement extérieur du Maroc. Il est également le premier civil à la tête de la Direction Générale des Etudes et de la Documentation (DGED).

Nezha Alaoui M’Hammdi ou « l’attaquante »  fait également partie de l’équipe du roi en Ethiopie. Le monde écrit dans son site que « même s’il est difficile de concilier les responsabilités d’ambassadrice en Ethiopie et auprès de l’Union Africaine, qui siège à Addis-Abeba, Nezha Alaoui M’Hammdi devrait dans un premier temps cumuler les deux fonctions, dans une position  qui ressemblerait à celle d’un attaquant de pointe au football ».

Le cinquième joueur de cette équipe serait, selon le site, le conseiller du roi, Taïb Fassi-Fihri, secrétaire d’Etat puis ministre des affaires étrangéres de 1993 à 2011.