Le contexte d'une déclaration



11070
Partager :

Dans cette vidéo, Abdelilah Benkirane accuse Aziz Akhannouch de lui avoir demandé de "donner la présidence de la chambre des représentants à l'USFP", ajoutant "qu'il faut respecter les résultats des élections, il n'est pas possible qu'un parti qui a obtenu 37 sièges, contrôle le chef de gouvernement et le parlement". Relayée par plusieurs médias, cette vidéo n'a pas été rapportée dans son contexte. La première des choses à garder à l'esprit c'est que cette déclaration a été faite le 5 novembre 2016 lors du Comité National du PJD, donc avant le discours de la Marche Verte du 6 novembre. Ce détail est important, car il rend la déclaration presque caduc. Après le discours du roi Mohammed VI, Benkirane ne s'est plus fendu de tels déclarations, bien au contraire. Il a déclaré tout de suite après le discours du roi qu'il "interagira avec les directive de Sa Majesté de façon positive". Une vidéo à revisionner en gardant à l'esprit son contexte.