Le PJD prêt à se désolidariser de Benkirane ?

5437685854_d630fceaff_b-
519
Partager :

Le secrétariat général du PJD s’est réuni pendant 12 heures, dimanche dernier, dans le but d’étudier le contenu d’un communiqué se distançant des propos de Benkirane contre Aziz Akhannouch et Driss Lachgar

La direction du parti a également tenu une autre réunion, hier, dans le seul but de mettre fin à la « brouille » avec ses alliés au sein de la majorité.

Ainsi, Al Massae estime qu’un consensus devrait être trouvé au sein de la direction du PJD pour répondre aux pressions du RNI et de l’USFP sans pour autant créer d’autres tensions avec les membres du parti restés fidèles à Benkirane. 

De son côté, Assabah a fait savoir que la mouture du communiqué préparé par le PJD contient des termes vagues qui ne met aucune frontière entre l’opposition et la majorité. 

Quant à l’USFP et le RNI, ils réclament une charte qui ne souffrirait d’aucune interprétation et insistent sur le respect de la Constitution, des constantes de la Nation, des libertés individuelles et collectives.

Pour rappel, Benkirane avait profité du 6ème congrès national de la jeunesse du PJD pour attaquer Driss Lachgar et surtout Aziz Akhannouch. Ce dernier n’a pas hésité à riposter en déclarant : « la différence entre nous et certains partis, c’est que nous parlons des projets de développement pour faire avancer notre pays, alors que les autres se perdent à pointer du doigt les personnes ».