Le Polisario dans la liste des organisations terroristes

5437685854_d630fceaff_b-
3155
Partager :

Mardi dernier, le département d’Etat américain publiait un communiqué dans lequel il évoquait la connivence entre le Hezbollah et les séparatistes du Polisario, ajoutant que ce dernier est « connu pour ses liens avec les groupes affiliés à Al Qaïda »

Le département d’Etat qui a également déclaré que le Polisario « embrasse aujourd’hui l’extrémisme chiite », a ainsi classé le Front dans la liste des organisations terroristes au même titre que le Hezbollah. Certains observateurs américains ont estimé que le Polisario devait être inscrit dans la liste des organisations terroristes depuis longtemps à cause des liens prouvés avec AQMI et les autres groupes du sahel.

Selon Assabah, les Etats-Unis ont ainsi réaffirmé leur soutien à leurs alliés face aux actions subversives de l’Iran qui est accusée de porter atteinte à la stabilité de certains pays, tels que le Maroc. D’ailleurs, le communiqué du département d’Etat déclarait qu’il s’agit « d’une bombe à retardement qui attire toutes sortes de groupes extrémistes violents ».

Concernant l’Iran, le département d’Etat avait aussi dénoncé la nature « déstabilisatrice » de ses activités, y compris son soutien au Hezbollah et à d’autres groupes terroristes.

Par ailleurs, pour certains spécialistes américains de la sécurité, la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran est « justifiée » et « adéquate » face au soutien du Hezbollah (allié de Téhéran) au Polisario.