Le président du parlement panafricain en visite au Maroc pour renforcer la coopération parlementaire

5437685854_d630fceaff_b-
383
Partager :

Le renforcement de la coopération parlementaire africaine a été au centre d’un entretien, ce lundi 28 août à Rabat, entre des membres du bureau de la chambre des conseillers et le président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, en visite dans le royaume

Lors de cette rencontre, Ahmed Touizi, membre du bureau de la chambre des conseillers, a souligné l'importance de la dimension africaine dans la stratégie du royaume menée sous la sage conduite du roi Mohammed VI et fondée sur des principes de solidarité, de partenariat et d'intérêts mutuels, ce qui a contribué, a-t-il dit, au développement économique, social et culturel et au maintien de la paix et de la sécurité dans le continent africain.

Touizi a appelé à renforcer la coopération entre la chambre des conseillers et le parlement panafricain et à investir toutes les opportunités et possibilités disponibles pour consolider et approfondir cette coopération institutionnelle.

Il a également passé en revue l’initiative présentée par le président de la chambre des conseillers, Hakim Benchamach, portant sur le lancement d'un forum parlementaire afro-latino-américain en tant qu'espace de dialogue et de coopération entre les peuples des deux continents autour des questions de paix, de justice sociale, de développement durable et de justice climatique.

De son côté, le membre du bureau de la chambre des conseillers, Mohamed Bakkouri, a mis l’accent sur l'importance de la dimension africaine dans la stratégie de coopération Sud-Sud, et à laquelle le roi Mohammed VI accorde un intérêt particulier, soulignant dans ce contexte le rôle que jouent les parlementaires marocains au sein des institutions africaines.

Pour sa part, Roger Nkodo Dang a loué les efforts déployés par le Souverain pour la consolidation de l'intégration des pays africain, ajoutant que le discours du roi lors du 28ème sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union Africaine dans la capitale éthiopienne d'Addis-Abeba représente une feuille de route pour tous les parlementaires.

Roger Nkodo Dang a exprimé son appréciation et son soutien à l'initiative du président de la chambre des conseillers de lancer ce forum parlementaire, exprimant sa pleine volonté de coopérer pour mettre en œuvre cette initiative.

"Il est important pour les peuples des deux continents de relever les défis communs face au développement, à la sécurité et à l'environnement", a-t-il ajouté saluant le retour du royaume au sein de l'Union Africaine.