Le projet de loi américain inclut le inclut le Sahara dans le programme d’assistance au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
575
Partager :

Début janvier, des articles alarmistes dans la presse marocaine et triomphaliste dans la presse algérienne faisaient état d’un projet de loi voté par le Congrès « excluant le Sahara Occidental des fonds d’aide destinés au Maroc pour l’exercice 2019. » Le desk et d’autres médias en déduisaient que Washington ne reconnaissait aucune autorité de Rabat sur les provinces récupérées en 1976. Or  Nul projet de loi de la sorte n’avait été voté à cette date et le Desk revient sur le sujet par une Désintox.

L’exclusion du Sahara Occidental de toute action, contribution ou financement de la part de l’USAID –  l’agence américaine dédiée au développement international –  n’était qu’une provision incluse dans le projet de loi que la présidence de la Chambre des Représentants menée par Nancy Pelosi a proposé le 3 janvier dernier.



A l’époque, la proposition par la Chambre basse, à majorité démocrate, émanait en fait du Sénat, à majorité républicaine, depuis le 21 juin, mais n’avait pas été entérinée.

La nouvelle mouture du texte, proposée par les démocrates, reprend finalement le langage des années précédentes et inclut de ce fait le Sahara  dans le programme d’assistance au Maroc. Datée du 23 janvier 22, celle-ci est arrivée au Sénat le lendemain, 24 janvier.

Nouvelle mouture du texte : lien