Les projets du Programme '' Al Hoceima Manarat Al Moutawassit '' "avancent très bien"

5437685854_d630fceaff_b-
667
Partager :

Les projets, inscrits dans le cadre du plan stratégique de développement de la province d'Al Hoceima, "avancent très bien", a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara.

"Globalement, l'état d'avancement des projets, tous secteurs confondus, est très bien", a indiqué M. Amara dans une déclaration à la presse à l'issue d'une réunion interministérielle présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, consacrée à l’état d’avancement du plan stratégique de développement dans la province d’Al Hoceima.

En ce qui concerne le secteur de l'eau, pratiquement tous les chantiers ont été menés à terme, a-t-il fait savoir, relevant que les projets réalisés dans ce cadre ont nécessité un financement de 12 milliards de centimes.

Pour ce qui est du secteur des routes, le ministre a fait état d'un taux d'engagement de 90% sur un total de 71 milliards de centimes, notant que son département s’attelle à la réalisation d'autres projets dans la province d'Al Hoceima qui ne font pas partie du Programme "Al Hoceima Manarat Al Moutawassit", dont le barrage de oued Ghiss d'un coût de 1,3 milliard de dirhams (MMDH) et la route de Taza-El Hoceima (4 MMDH) dont le taux d'avancement dépasse les 80%.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a déclaré que le retard enregistré initialement pendant le démarrage du projet de développement "Al Hoceima Manarat Al Moutawassit" a été rattrapé pendant cette année, assurant que l'ensemble des projets programmés en 2018 par son département ont été réalisés dans les délais.

"Nous sommes à un taux de réalisation de 100%. Nous n'avons pas de retard et il n'y a pas de contraintes qui pourraient bloquer un projet quelconque", a ajouté M. Talbi Alami, relevant que les discussions au sein de cette réunion interministérielle ont porté sur la mise en service des structures sportives réalisées pour que la population puisse en bénéficier.

De son côté, le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, s'est dit "satisfait" du taux d'avancement des projets culturels (théâtre, conservatoire, centres culturels), en cours de réalisation dans la province d'Al Hoceima, qui dépasse les 80%, notant que ces projets devraient contribuer en 2019 à insuffler une nouvelle dynamique culturelle dans cette province.

M. El Aaraj s'est également félicité de l'état d'avancement des projets de restauration des sites historiques de la province d'Al Hoceima.

Quant au ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, il a indiqué que le taux de réalisation des projets mis en oeuvre par son département dépasse les 80%, précisant qu'il s'agit de 319 projets qui nécessiteront une enveloppe budgétaire de 340 millions de dirhams.

Le ministre a fait état de la réhabilitation de nombre de classes de cours, de la création de plusieurs établissements d'enseignement (lycées, écoles primaires et communautaires) ainsi que d'internats, annonçant la disparition pour 2019 des classes satellites de toute la province d'Al Hoceima.

Deux instituts supérieurs de technologie appliquée (ISTA) ouvriront leurs portes l'année prochaine dans la province, a-t-il ajouté, tout en faisant part de la volonté du ministère de construire une Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG), une faculté pluridisciplinaire et une cité universitaire dans la province sur une superficie de 50 hectares.