Maroc-Inde: signature de quatre accords de coopération

5437685854_d630fceaff_b-
252
Partager :

Les quatre accords signés, lundi 18 février à Rabat, entre le Maroc et l'Inde dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, l'habitat, la jeunesse et l'économie, viennent enrichir le cadre légal régissant les relations entre les deux pays. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

M. Nasser Bourita, et son homologue indien, Mme Sushma Swaraj, ont signé, quatre accords dans plusieurs domaines visant à renforcer la coopération bilatérale.

"L'accord relatif à la facilitation de l'octroi du visa pour les hommes d'affaires s'inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer les aspects économiques entre le Maroc et l'Inde", a précisé M. Bourita lors d'un point de presse tenu à l'issue de ses entretiens avec la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.

« Le Maroc a convenu d'accorder des visas de durées plus longues aux hommes d'affaires indiens. Les entretiens ont porté sur les moyens de développer les relations bilatérales dans les domaines politiques, économique, social ainsi que le domaine de la formation, a ajouté le ministre, rappelant que les fondements du partenariat entre le Maroc et l'Inde ont été établis lors de la rencontre, en octobre 2015 à New Delhi, entre le Roi Mohammed VI et le premier ministre indien Narendra Modi », a ajouté le ministre.

Il a également fait savoir que sa rencontre avec la cheffe de la diplomatie indienne a été l'occasion d'évoquer les moyens de renforcer la coopération tripartite entre le Maroc, l'Inde et l'Afrique, précisant que les discussions entre les deux parties se poursuivront sur des questions régionales et internationales, compte tenu du rôle important de l'Inde, tant au niveau des Nations unies que du continent africain.

Les quatre mémorandums d'entente portant sur les domaines de la lutte contre le terrorisme, l'habitat, la jeunesse et la facilitation des mouvements des hommes d'affaires entre les deux pays.

Ainsi, un mémorandum d'entente sur la constitution d'un groupe de travail de coopération dans le domaine sécuritaire, l'échange des informations concernant tout développement dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, ainsi que la concertation sur les questions liées à la lutte contre le terrorisme au sein de l'ONU et d'autres institutions spécialisées, a été signé.

Dans le domaine de l'habitat, M. Bourita et la cheffe de la diplomatie indienne ont paraphé un mémorandum d'entente entre le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, et le ministère de l'Habitat et des Affaires urbaines de l'Inde, visant à établir une coopération bilatérale à travers l'échange d'expertises, notamment dans l'innovation technologique, les techniques des technologies de construction, la construction des logements sociaux, la construction antisémitique, la planification stratégique Métropolies, les villes intelligentes, ainsi que la construction durable et respectueuse de l'environnement.

Par ailleurs, un mémorandum d'entente entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et le ministère indien des Affaires de la jeunesse, visant à élargir et renforcer les relations bilatérales dans le domaine de la jeunesse à travers la participation des jeunes des deux pays aux évènements et activités de la jeunesse organisés par les deux parties, a été signé par les deux ministres.

A cette occasion, il a été procédé également à la signature d'un mémorandum d'entente entre les deux gouvernements marocain et indien, relatif à la simplification réciproque de délivrance des visas d'affaires, dans le respect du principe d'égalité et de réciprocité, aux hommes d'affaires et aux investisseurs de part et d'autre, désirant se rendre dans les deux pays respectifs en vue d'effectuer des transactions commerciales et d'explorer les opportunités d'exportation et d'important des produits industriels.

Ledit mémorandum, visant à faciliter les mouvements de certains nationaux des deux pays, permettra l'octroi, au cas par cas après étude de dossier, d'un visa d'une validité de 12 mois avec entrées multiples.