Message du président mozambicain au Roi Mohammed VI

5437685854_d630fceaff_b-
377
Partager :

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a reçu, lundi 8 avril à Rabat, le ministre des affaires étrangères et de la coopération José Condunga Pacheco, émissaire du président mozambicain Filipe Jacinto Nyusi, porteur d'un message au Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette rencontre, M. Pacheco a indiqué avoir remis à M. Bourita un message du président mozambicain adressé au Souverain dans lequel il exprime ses remerciements et sa reconnaissance au Roi pour l'aide humanitaire envoyée en vue de surmonter les effets du cyclone Idai dans certaines régions du Mozambique, soulignant que "sans ce soutien, nous aurions été face à une situation très difficile".

Les premiers secours ont été une réussite, a fait savoir M. Pacheco, précisant que le programme de reconstruction du pays a été lancé.

Ce message est également l'occasion d'annoncer au Maroc que nous accueillons le prochain sommet économique Afrique-Etats-Unis, a-t-il ajouté, appelant à unir les forces des deux pays pour avoir un forum d'affaires qui œuvrera au développement économique du continent.

Cette visite donne l'opportunité de réaffirmer notre engagement à renforcer la solidarité, l'amitié et la coopération bilatérale, notamment dans le domaine économique, a précisé M. Pacheco, soulignant que c'est également l'occasion de discuter des questions bilatérales, continentales et internationales de nature à établir une relation fructueuse et solide avec le Royaume.

Pour sa part, M. Bourita a relevé que cette rencontre a été l'occasion de traiter des relations bilatérales entre les deux pays et des moyens de les développer davantage, sur la base des relations historiques entre les deux pays, le Maroc ayant soutenu l'indépendance du Mozambique, et l'esprit de solidarité permanent exprimé par le Royaume et par SM le Roi dont la dernière manifestation a été les Très Hautes Instructions Royales pour l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence aux victimes du cyclone Idai.

Les entretiens avec le responsable mozambicain ont également permis d'examiner des moyens de mettre en œuvre les mécanismes de coopération et construire une relation sur des bases de clarté, d'entente mutuelle et de respect des intérêts des deux pays de sorte à résoudre les problèmes régionaux et non les compliquer.