Mise à niveau de l'entreprise de presse : Laâraj s’entretient avec une délégation de la FMEJ

5437685854_d630fceaff_b-
172
Partager :

Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj a eu, ce mercredi 12 septembre à Rabat, des entretiens avec une délégation de la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ) consacrés à l'examen des moyens permettant la professionnalisation et la mise à niveau de l'entreprise de presse

Lors de cette rencontre avec la délégation composée du président et des membres du bureau exécutif de la FMEJ, Laâraj a indiqué que son département veille à la mise en œuvre des dispositions du Code de la presse et de l’édition afin de garantir le droit des citoyens à une presse responsable et professionnelle, et celui des journalistes à l’information et à la publication dans le respect des règles déontologiques de la profession, tout en œuvrant pour relever les défis liés aux mutations technologiques et numériques, indique un communiqué du ministère.

Laâraj a souligné, dans ce sens, la détermination du ministère à chercher des solutions structurelles pour faire en sorte que la presse nationale continue de jouer son rôle sociétal en tant que pilier de la vie démocratique au Maroc, relève la même source.

Et d'ajouter que la rencontre a constitué une occasion pour débattre, également, des moyens de développer le cadre juridique régissant le soutien aux entreprises de presse et de souligner l'importance du projet de décret portant réorganisation de l'aide publique dédiée aux secteurs de la presse, l'édition, l'impression et la distribution.

Ce texte, qui constitue un cadre juridique et institutionnel basé sur les principes de la gouvernance, la transparence, l’égalité des chances et l'impartialité, vise à aider les entreprises de presse à développer leur modèle économique.

A cet effet, les deux parties ont mis l'accent sur l'importance d'assurer les conditions de la participation de l'entreprise de presse à l'accompagnement du processus de réformes politiques et institutionnelles engagé au royaume, et de mettre en place, le plus tôt possible, un fonds national d'appui à la lecture de la presse et ce, dans le droit fil de la stratégie du ministère visant à renforcer la lisibilité des journaux, garantir la pérennité des entreprises de presse et promouvoir la mission de service public qu'elles assurent.