Mohammed VI au Ghana : L’après comme l’avant UA

5437685854_d630fceaff_b-
1261
Partager :

Le roi Mohammed VI, effectue à partir de ce jeudi 16 février, une visite officielle en république du Ghana, dans le cadre d’une tournée qui mènera le souverain dans plusieurs pays africains.

Mohammed VI a entamé une nouvelle tournée dans les pays du continent qui le mènera dans plusieurs pays africains. Cette visite qui intervient à moins d’un mois du retour du Maroc à l’Union Africaine, s’inscrit dans la continuité du périple africain que le souverain marocain a entamé il y a une dizaine d’années pour réinscrire le royaume dans sa profondeur africaine. Elle traduit une nouvelle approche des relations sud-sud libérée des tutelles occidentales et porte au-devant de la scène une génération de dirigeants décomplexée.

Le nouveau périple devrait conduire le roi, après le Ghana, en Côte d'Ivoire, au Mali, en Guinée, au Kenya et en Zambie.

Selon le communiqué de la Maison Royale, le séjour du souverain à Accra sera l’occasion de booster le partenariat avec cette importante composante de la sous-région, à travers la prospection et la mise en lumière des énormes opportunités d’échange et de coopération qui s’offrent dans les divers secteurs pour les deux pays.

Les autorités ghanéennes ont fait part, à différentes occasions, de leur souhait de bénéficier de l’expertise du Maroc dans plusieurs domaines, notamment les télécommunications, le transport aérien, la formation professionnelle, touristique, ainsi que dans les secteurs de la construction, des textiles et de la pêche.

Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc au Ghana a déclaré que cette visite est « ne peut qu’améliorer les relations entre les deux pays et les consolider davantage.