Rabat et Canberra décidés à renforcer leurs relations bilatérales

5437685854_d630fceaff_b-
895
Partager :

Le Maroc et l'Australie ont convenu, vendredi à Canberra, de donner un nouvel élan à leurs « excellentes » relations bilatérales, à la faveur de leur volonté commune de diversifier leurs partenariats

« Les consultations politiques entre les deux pays constituent une feuille de route pour le développement de nos excellentes relations bilatérales », a souligné le directeur du Département de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère australien des Affaires étrangères, Matthew Neuhaus, à l’occasion de la troisième réunion de consultations politiques entre Rabat et Canberra, tenue sous la co-présidence de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, et son homologue australienne, Frances Adamson.

Les entretiens entre les deux parties ont porté sur « plusieurs domaines susceptibles de renforcer notre coopération, notamment la lutte contre le terrorisme et l’immigration », a relevé le responsable australien, ajoutant que Rabat et Canberra ont depuis longtemps entretenu des liens de coopération dans les différents foras internationaux.

Pour sa part, Boucetta a souligné que « la tenue de cette troisième réunion de consultations politiques s’inscrit dans le cadre des hautes orientations du roi Mohammed VI pour diversifier les partenaires du Royaume, surtout avec ceux qui partagent les mêmes valeurs », notant que les relations maroco-australiennes sont basées sur le « respect et la compréhension mutuels ».

À cet égard, elle a mis l’accent sur la détermination du Maroc et de l’Australie à donner un nouveau souffle aux relations bilatérales, rappelant que les responsables des deux pays ont multiplié les échanges de visites ces dernières années, ce qui renseigne sur la motivation des deux parties malgré l’éloignement géographique.

La partie australienne s’est intéressée à la vocation du Maroc en tant que passerelle vers le continent africain, saluant le leadership du Maroc en Afrique, qui procède de la vision de roi Mohammed VI, sur le développement du continent dans le cadre d’une coopération sud-sud et à travers des projets de développement, notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’éducation, des secteurs créateurs de valeur ajoutée, a souligné Boucetta.

«Les australiens sont très intéressés par le modèle marocain et l’opportunité d’une coopération triangulaire qui peut concerner certains pays et certains projets porteurs, notamment dans le domaine de l’agriculture », a-t-elle fait savoir.

Outre Adamson et Neuhaus, Boucetta s’est entretenue avec Penny Williams, Secrétaire adjoint des Affaires humanitaires, consulaires et de la sécurité internationale.

Par ailleurs, la Secrétaire d’Etat s’est entretenue avec Mark Coulton, le nouveau ministre adjoint du Commerce, du Tourisme et de l'Investissement, au siège du Parlement Fédéral australien.