Sommet de Sotchi : Le Sahara marocain dans l’assiette russe

5437685854_d630fceaff_b-
7900
Partager :

Pour la conférence Russie-Afrique qui s’est tenu à Sotchi les 23 et 24 octobre sur les bords de la mer Noire, Vladimir Poutine n’a pas lésiné sur les moyens et mis les petits plats dans les grands pour marquer le retour de l’ex-Union soviétique sur le continent et séduire des Africains qui ne demandaient qu’à briser le tête-à-tête avec l’Occident. 

D’Alger on s’est outré d’un président par intérim qui rendait compte en « élève sage » au président russe, et de Rabat on s’est beaucoup gaussé de la manière dont le chef du gouvernement a salué Vladimir Poutine et de sa démarche d’enfant content de lui juste après le salut.

Mais à Sotchi, ce qu’il fallait relever pour nous Marocains c’est l’absence du Polisario que Moscou a tenu à ne pas voir roder dans les parages. Au diner de Gala officiel, les Russes ont offert un cadeau à tous les invités. Une assiette aux couleurs du monde où le Sahara, délicatesse russe, figure en belle bien un territoire marocain. Les pointillés séparant le Maroc de son Sahara que, par exemple, la diplomatie française fait figurer d’habitude sur les cartes qu’elle produit ont disparu (voir la photo) :